• Ecrivez-nous info@marchespublics.gouv.ci

  • Appelez-nous ( +225 ) 27 22 55 88 88

  • Logo

DGMP Informations

LA DGMP PRESENTE LES FACILITES D’ACCES AUX MARCHES PUBLICS A L’ORDRE DES INGENIEURS INDUSTRIELS DE COTE D’IVOIRE

Le mardi 22 novembre 2022 à l’Hôtel TIAMA à Abidjan-Plateau, l’Ordre des Ingénieurs Industriels de Côte d’Ivoire (OIICI) a organisé la 2ème édition de son activité dénommée « Afterwork ». L’objectif de cette rencontre était d’encourager les membres de cette corporation à la création d’entreprises en vue de participer à la transformation structurelle de l’économie ivoirienne. Dans le cadre de cette activité de l’OIICI, la Direction Générale des Marchés Publics (DGMP) et le Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) ont été invités à animer un panel sur le thème : « la politique ivoirienne pour faciliter et encourager la création de PME et leur accès à la commande publique ».

M. BROU Yao Paul, Directeur de la Formation, de la Communication et de la Qualité, représentant M. YOUL Sansan François, Directeur Général des Marchés Publics, a entretenu les participants sur les conditions générales requises des entreprises pour leur participation aux marchés publics et sur les mesures en faveur des PME. A cet effet, M. BROU Yao Paul a instruit les participants sur les mesures fortes prises par le Gouvernement ivoirien en vue de de faciliter l’accès des PME aux marchés publics, notamment :

· le relèvement à 30% de la valeur prévisionnelle des marchés réservée aux PME contre 20% auparavant ;
· la réduction de moitié du taux de la garantie d’offre ;
· le relèvement à 15% de la marge de préférence accordée aux entreprises qui acceptent de  sous-traiter au moins 30% de leurs marchés à des PME locales ;
· la mise en place des procédures simplifiées plus souples, moins exigeantes et plus accessibles aux PME ;
· la cotraitance ou groupement d’entreprises et la sous-traitance permettant aux opérateurs de mutualiser leurs capacités et ainsi de pouvoir se positionner sur des marchés plus importants auxquels  ils n’auraient pu prétendre seuls ;
·  l’allotissement qui est la subdivision des prestations en des lots homogènes plus accessibles aux PME.

M. BROU a terminé son exposé en encourageant les Ingénieurs Industriels à s’approprier les mesures de facilitation et à tirer profit des avantages induits pour proposer des offres compétitives.

Il convient également de noter qu’une présentation a été faite par Mme Sylviane AOLIO, Chef de Service Information et Suivi des Projets au CEPICI, sur la politique d’incitation à la création des PME. Mme AOLIO a axé son exposé sur les dispositions juridiques et structurelles en vigueur, impulsées par le CEPICI pour la mise en place d’un environnement favorable à la création et au développement d’entreprises, notamment dans le secteur pharmaceutique, de l’industrie, de l’automobile, du textile et de l’agro-industrie.

Au terme du panel, M. Hyacinthe YAPO, Président de l’OIICI, a, au nom des Ingénieurs Industriels, remercié les panelistes pour la qualité des présentations et la richesse des échanges et a pris l’engagement au nom de ses pairs de faire bon usage des informations reçues.