DIRECTION DES MARCHÉS PUBLICS

RÉPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE

FLASH INFO

Bienvenue sur le Portail Ivoirien des Marchés Publics, la plate-forme d'échanges entre les acheteurs publics et les fournisseurs

LES CADRES DES COLLECTIVITES LOCALES DES REGIONS DU GONTOUGO ET DU BOUKANI FORMES SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE ET DE REGULATION DES MARCHES PUBLICS A BONDOUKOU

actu

 

Les 04 et 05 décembre 2019, l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), en liaison avec la Direction des Marchés Publics (DMP), a organisé, à l’Hôtel Président de Yamoussoukro, un atelier en vue de la validation du Rapport final de la « Stratégie nationale de renforcement des capacités par l’ensemble des acteurs de la commande publique ». L’atelier a enregistré la participation de quatre-vingt-dix (90) experts issus de l’administration, du secteur privé, de la société civile et des représentants des partenaires techniques et financiers.

Quatre (04) importantes sessions ont meublé ces assises, à savoir la cérémonie d’ouverture, les travaux en plénière, les travaux en atelier, la restitution des travaux des ateliers en plénière et la cérémonie de clôture.

1.La cérémonie d’ouverture

Elle a été marquée par les allocutions de Monsieur KOUAME Edouard, 3ème adjoint, représentant le Maire de la commune de Yamoussoukro, de Monsieur BROU Yao Paul, Sous-directeur de la Formation et des Appuis Techniques, représentant le Directeur des Marchés Publics et de Monsieur COULIBALY P. Yacouba, Président du Conseil de Régulation, représentant le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Président de ces assises.

2.Les travaux en plénière

A ces travaux, trois (3) communications ont été dites, comme suit :

-« Etat des lieux de la formation avant l’avènement de l’ANRMP », communication faite par Monsieur BROU Yao Paul de la DMP ;
-« La stratégie nationale de renforcement des capacités : contexte et enjeux », prononcée par Monsieur KOSSONOU Olivier, Secrétaire Général de l’ANRMP ;
-« Présentation du projet de Rapport final de la Stratégie nationale de renforcement des capacités des acteurs de la commande publique », par Monsieur NADJOMBE Daniel, Consultant.

Trois (03) ateliers ont meublé ces travaux, comme suit :

Atelier 1 : « La politique de formation »

Présidé par Monsieur SOUMAHORO Kouity, représentant du Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, l’atelier a examiné la composante 1 du projet du rapport final portant sur la formation des acteurs des marchés publics.

Atelier 2 : « La professionnalisation de la fonction passation des marchés »

Cet atelier présidé par KONE Zanga, Administrateur civil, Sous-directeur du Contentieux au Ministère de la Fonction Publique, a examiné la composante 2 du projet de rapport final relatif à la professionnalisation des emplois de la passation des marchés publics.

Atelier 3 : « Le Suivi-évaluation de la stratégie »

Ces travaux ont été présidés par LELLA-KONAN Jules, Directeur Exécutif de l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI). L’atelier a travaillé sur la composante du projet de rapport final relatif au volet suivi-évaluation de la Stratégie.

D’importantes recommandations ont sanctionné les travaux des ateliers.

4.La cérémonie de clôture

Deux activités ont été réalisées au cours de cette dernière étape de l’atelier, la lecture du Rapport général de l’atelier et l’allocution du PCR de l’ANRMP.
Le Rapport général, lu par Madame OUATTARA Ahoua, Directeur régional des marchés publics des Lagunes Abidjan Nord, rapporteur général, a été adopté par l’ensemble des participants.

Dans son allocution de clôture, Monsieur COULIBALY P. Yacouba, Président du Conseil de Régulation a, au nom du Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République, remercié les autorités présentes et l’ensemble des participants à l’atelier. Il a indiqué que la mise œuvre de la Stratégie nationale de renforcement des capacités des acteurs de la commande publique en Côte d’Ivoire permettra de créer une masse critique de spécialistes pour bâtir un environnement stimulant et sécurisant qui, en conséquence, conduira à un taux, le plus faible possible, de déperdition des ressources de l’Etat dans l’activité de passation des marchés publics. Cette efficacité des acteurs de la commande publique conduira à relever le défi de la crédibilité du système.

 

BULLETIN OFFICIEL DES MARCHES PUBLICS


Journal des marchés public N° 1541

Disponible du 12-21 au 2019-12-28


Quelles sont vos impressions dans un sécrétariat de la DMP ?

Choices